mardi 3 février 2015

Technique pour faire des rêves lucides



Voici comment vous pouvez faire des rêves lucides. Article trouvé sur le site espritsciencemetaphysiques (lien en bas de l'extrait)

Les rêves lucides sont le fait d’être conscient d’être en train de faire un rêve. Cette conscience peut aller d’une très faible reconnaissance du phénomène à quelque chose d’aussi capital qu’une expansion de la conscience au-delà de ce qui a pu être expérimenté au stade de l’éveil. Ces rêves apparaissent à l’instant où l’on se trouve au milieu d’un rêve pour réaliser brusquement que l’on est en train de rêver. Quand vous pouvez vous rendre compte de cela, vous avez la possibilité de contrôler vos rêves, ce qui constitue l’essentiel en matière de rêves lucides.



 1. Dans la journée, répétez mentalement la phrase : « Suis-je en train de rêver ? » et faites quelques essais de retour à la réalité chaque fois que vous vous en souvenez. Avec la pratique, si cela se produit assez souvent, vous vous en souviendrez automatiquement pendant vos rêves.


 2. Tenez un journal de rêves. C’est surement l’étape la plus importante par rapport aux rêves lucides. Gardez-le près de votre lit, et consignez vos rêves dès que vous êtes réveillé. Vous pouvez aussi enregistrer vos commentaires s’il vous paraît plus facile de vous rappeler vos rêves à haute voix. Cela vous aidera à reconnaître les figures familières de vos rêves (des personnes du passé, des endroits bien précis, etc.), et permet aussi à votre cerveau de savoir que vous voulez mémoriser vos rêves ! Cela vous permettra aussi de reconnaître des éléments singuliers dans vos rêves. Vous serez capable de reconnaître les « symboles » propres à vos rêves. Cela pourraient être des éléments récurrents ou ceux que vous aurez remarqués dans vos rêves. 


 3. Apprenez à trouver le meilleur moment pour avoir des rêves lucides. Si vous connaissez les rythmes de votre sommeil, vous pouvez créer des plages de sommeil réservées à la production de rêves lucides.

  • Des recherches menées à ce sujet estiment qu’une sieste faite quelques heures après le lever est le meilleur moment de la journée pour avoir des rêves « lucides ».
  • Les rêves « lucides » sont profondément connectés avec le sommeil paradoxal. Ce dernier est encore plus intense peu avant le réveil. Cela signifie que ces rêves apparaissent fréquemment dans la dernière phase du sommeil. (L’absence de sommeil paradoxal est un symptôme de troubles du sommeil. Si vous avez ces rêves tout de suite après l’endormissement, vous devriez consulter un spécialiste du sommeil. Néanmoins, des études ont démontré que des patients pouvaient se souvenir de rêves après avoir été réveillés d’un sommeil non paradoxal).
  • Pendant les cycles du sommeil, les rêves durent environ une heure. Si vous vous entraînez à vous souvenir de vos rêves, il peut être utile de vous réveiller lors de l’un de ces cycles (les rêves interrompus sont souvent ceux dont on se souvient le plus).


 4. Expérimentez la méthode de mémorisation de Stephen La Berge dans le cadre des rêves dit lucides.
  • Programmez votre réveil matin pour vous réveiller 4 heures et demi ou 7 heures et demi après vous être endormi.
  • Quand vous êtes réveillé par votre alarme, tâchez de vous souvenir le plus possible de vos rêves.
  • Si vous pensez vous être parfaitement souvenu de votre rêve, retournez au lit en imaginant que vous êtes retourné dans votre dernier rêve pour devenir conscient que vous rêvez. Dites-vous : « Je serai conscient d’être en train de rêver » ou quelque chose de similaire. Faites ceci jusqu’à ce que cela ait « fait son effet » Puis, rendormez-vous.
  • Si des pensées obsédantes se présentent quand vous tâchez de vous endormir, recommencez à imaginer votre dernier rêve à la façon de l’autosuggestion et essayez encore. Ne vous inquiétez pas si vous pensez que cela prend du temps. Plus cela prendra du temps, plus cela aura de chance de ‘faire son effet’ et plus grande sera la probabilité de faire un rêve lucide.

 5.Tentez la technique WBTB (Wake Back To Bed) ou sommeil interrompu. Cette technique est surement la plus efficace.
  • Programmez votre réveil 5 heures après votre endormissement.
  • Endormez-vous.
  • Après votre réveil, restez éveillé environ une heure avec l’esprit concentré sur la lucidité et rien d’autre.
  • Rendormez-vous en vous servant de la technique MILD (mémorisation inductive des rêves)

 6. Tentez la technique WILD (rêves au stade éveillé). Cela signifie en gros que quand vous vous endormez vous emportez avec vous la conscience de votre stade éveillé pour la transporter directement dans votre sommeil paradoxal afin de provoquer un rêve lucide.
  • Le moyen le plus facile de tenter cette technique est de faire une sieste l’après-midi ou de vous y prendre si vous n’avez dormi qu’entre 3 et 7 heures dans la nuit.
  • Essayez de méditer dans un état apaisé mais concentré. Vous pouvez compter vos inspirations et expirations, imaginer de monter et descendre un escalier, voyager mentalement à travers le système solaire, vous trouver dans un endroit parfaitement insonorisé, etc.
  • Le fait d’écouter un certain temps des ondes binaires Thêta facilitera votre accès dans un sommeil paradoxal.
  • Restez vigilant quant à vos réactions, c’est très important.

 7.  Il existe une autre technique de « conscience du rêve » qui est la méthode de méditation Diamant, laquelle peut raccourcir le processus d’apprentissage du rêve lucide.
  • Quand vous méditez, essayez de visualiser votre vie, tant au stade éveillé que dans vos rêves à la manière des facettes d’un diamant. Certains choisissent de nommer ce « diamant » l’Univers, d’autres l’appellent Dieu, et même « votre Esprit ». Il s’agit ici de reconnaître que la vie apparaît spontanément. Votre seule « perception » entre en jeu pour ordonner les événements sur le mode linéaire ou « chronologique ». À la manière du diamant, chaque facette est vue comme une expérience individuelle et se déroule sur le même plan que le « corps qui rêve ». Cette approche est aussi connue comme celle de la Vision à Distance. Rappelez-vous que cet exercice se contente de donner un état de conscience assez ténu.

 8. Essayez de visualiser un « C » (qui représente le « conscient ») sur la paume de la main. Chaque fois que vous voyez le « C » pendant que vous êtes réveillé, demandez-vous si vous êtes conscient ou endormi. Vous pourriez finalement voir le « C » dans votre sommeil et faire un rêve lucide.


 9. Prenez l’habitude de vérifier si vous êtes dans la réalité. Faites au moins trois tests de réalité chaque fois que quelque chose sort de l’ordinaire, est très frustrant ou n’a aucun sens ; cette habitude va se répercuter dans vos rêves. Dans le rêve, cela vous indiquera que vous êtes endormi et vous permettra de rêver de façon lucide. Afin de vous souvenir de faire des tests de réalité en rêve, vous devez prendre le pli de faire ces tests aussi à l’état d’éveil. Le moyen de faire ces vérifications est de noter les « symboles oniriques » (des éléments qui se répètent dans vos rêves – consultez votre journal de rêves) ou ce qui n’a pas lieu d’être dans la vraie vie, pour ensuite procéder aux tests de réalité. Quand ces procédures deviennent une habitude, on finira par le faire dans ses rêves et parvenir à la conclusion que l’on est en train de rêver. La fréquence des tests de réalité peut stabiliser les rêves. On nomme aussi cette méthode DILD (état de conscience à l’intérieur du rêve). Quelques tactiques d’approche comprennent :
  • Observer une montre à affichage digital pour vérifier sa permanence.
  • Regarder les caractères d’imprimerie d’un texte, détourner le regard, puis regarder à nouveau pour voir s’ils ont changé.
  • Allumer et éteindre un interrupteur.
  • Se regarder dans un miroir (en rêve, votre image sera souvent floue, voire inexistante). Néanmoins, votre reflet peut être horriblement défiguré dans un miroir et vous envoyer dans un cauchemar.
  • Pincer les narines et essayer de respirer.
  • Observer vos mains et vous demander : « Suis-je en train de rêver ? » (si vous rêvez, vous verrez souvent plus de cinq doigts à votre main).
  • Sauter en l’air ; en rêve, vous êtes capable de voler.
  • Vous donner des coups de coude ; si vous rêvez, votre « chair » pourrait être plus élastique que dans la vraie vie ; un test de réalité très courant consiste à faire passer votre doigt à travers la paume de la main.
  • Essayer de s’adosser à un mur. En rêve, vous passerez souvent de l’autre côté du mur.

 10. Prolongez ces rêves en faisant tournoyer votre corps ou tomber en rêve à la renverse (si le sommeil paradoxal se prolonge) et vous frotter les mains (ce qui vous empêche d’avoir la sensation d’être couché dans votre lit).Faites attention quand vous tournoyez. Souvenez-vous chaque fois que vous tournoyez ou tombez à la renverse que vous êtes en train de rêver, car vous vous trouverez dans un endroit tout à fait différent quand vous aurez fini de tournoyer ou touché le sol et risquez de perdre votre lucidité. Si vous sentez que votre rêve vous ‘secoue’ ou est sur le point de s’évanouir, regardez vers le sol et visualisez votre environnement, en vous souvenant que vous êtes en train de rêver.


 11. Relisez les commentaires de rêves précédents dans votre journal de rêves. Si vous remarquez des motifs récurrents dans vos rêves, vous serez à même de noter les symboles oniriques ou certaines choses qui réapparaissent constamment dans vos rêves. Cela se produit couramment car tous les rêves sont stockés dans votre inconscient ou bien tous vos rêves contiennent des archétypes. Prenez l’habitude de faire des tests oniriques chaque fois que vous voyez votre symbole onirique et vous verrez finalement votre symbole apparaître DANS le rêve ; faites un test de réalité et rendez-vous compte que vous rêvez.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire