lundi 7 décembre 2015

Élever un enfant éveillé dans un système éducatif défaillant

Je vous partage cet article trouvé sur le site espritsciencemetaphysiques.com . Ca tombe plutôt bien j'ai un projet de livre sur la spiritualité et les enfants si d'ailleurs certains d'entre vous voulez bien témoigner sur "l'éducation" de leurs enfants au point de vue spirituel, comment vous faites pour ne pas que la société en fasse des "mouton".... Je suis en plein travail de recherches donc tous vos témoignages seront les bienvenues, vous pouvez les mettre en commentaires ou me les envoyer par mail ICI. Merci d'avance.




Élever un enfant éveillé dans un système éducatif défaillant



Pourquoi ne disons-nous pas la vérité à nos enfants sur le Système dès qu’ils sont assez âgés pour comprendre ?

Malheureusement, je n’étais pas suffisamment éveillée pour raconter à mes jeunes enfants le jeu auquel nous jouons tous, et que leur participation est facultative. Heureusement, mes enfants se sont réveillés et après des années dans le système scolaire traditionnel, ils ont tout découvert les failles du système, et ils l’ont quitté avant d’avoir fini leurs études. Je suis très fière d’avoir trois enfants brillants et éveillés qui ont abandonné leurs études. Heureusement, au moment où ils ont eu la sagesse de faire leurs propres choix, j’ai eu le courage de les soutenir.

Nous nous réveillons mais si nous élevons encore nos enfants dans un système scolaire archaïque, cela n’a pas de sens. Nous transmettons simplement la transe hypnotique à la génération suivante. Soyons clairs, il y a d’excellents enseignants bien intentionnés, mais eux aussi sont limités, et sous pression, de la même manière que nos enfants.



La programmation systématique

Les écoles traditionnelles sont les terrains d’entraînement, elles sont intentionnellement construites pour préparer les enfants pour le Système. Les écoles publiques et de nombreuses écoles privées sont conçues pour programmer les enfants à être endormis et à rester endormis pour qu’ils obéissent à l’âge adulte. Nos enfants innocents sont systématiquement programmés avec des problèmes de valeur, la dépression et le besoin de s’adapter. Une fois qu’un enfant est programmé pour douze ans ou plus, il ou elle est prêt (e) pour entrer dans le « monde réel » avec des croyances et des comportements qui alimentent et perpétuent un programme systématique.

Les écoles sont structurées, de telle sorte que des récompenses sont données pour avoir suivi, pour avoir été bon , pour avoir fait ce qu’on vous a dit, pour la mémorisation et la répétition. La punition est donnée pour avoir parlé, pour avoir pensé par vous-même et pour ne pas avoir suivi. Les écoles apprennent efficacement au élèves à se sentir impuissants et à remettre en question leur efficacité à chaque instant, brisant les précieux esprits de nos enfants influençables.

À bien des égards, les écoles utilisent un modèle pour créer des citoyens obéissants ; de longues heures structurées, des devoirs sans fin, des tests qui créent de l’anxiété, et une mémorisation incessante, avec peu de temps pour la récréation. Garder les enfants assis à leurs pupitres les déconnecte aussi toute la journée de leur corps et de la sagesse qui est dans le corps. De nombreuses écoles ressemblent même à des casernes militaires déprimantes.

Quand j’étais enfant, je souffrais du SSPT (symptôme de stress post-traumatique) à cause du stress de l’école. Des années plus tard, je faisais encore des cauchemars dans lesquels je ratais un examen. Je me réveillais en sueur, avec le besoin de me rappeler que l’école était finie. Il y a encore plus de stress à l’école aujourd’hui que lorsque j’étais enfant.

Il est assez fréquent pour les pré-adolescents de prendre du Prozac ou un autre médicament pour la dépression/ l’anxiété car ils sont débordés, anxieux ou déprimés. Un enfant de 11 ans ne devrait pas connaître ce stress ! Les enfants devraient être libres de créer et de s’exprimer, de profiter et surtout ils devraient apprendre pour le plaisir. Pas étonnant que le taux de suicide chez les adolescents ne cesse d’augmenter.



Donner des médicaments aux enfants pour qu’ils restent endormis ?

Bien sûr, il y a des enfants qui ne répondent pas au programme de l’école et qui ne suivent pas ce programme. On diagnostique souvent un TDAH ou un TDA, mais ce que nous appelons un handicap ou un problème est en fait une créativité naturelle, une énergie qui ne peut pas être exprimée dans le milieu scolaire. Les écoles ne peuvent pas gérer « l’évolution normale des enfants », donc ces enfants sont étiquetés et diagnostiqués pour avoir une excuse afin de les traiter avec des médicaments, et parfois on les met à part.

Mais c’est seulement une partie de ce problème, car le vrai problème, c’est que pour apaiser les enseignants et l’autorité scolaire, de nombreux parents acceptent de traiter leurs enfants avec des médicaments. Donner des médicaments dangereux à nos enfants pour qu’ils restent endormis revient à les forcer à prendre la pilule bleue dans la matrice ! Ces enfants nous demandent d’évoluer et nous leur répondons avec une sédation.



Système éducatif défaillant : 

La mort de l’imagination


Notre plus grand pouvoir pour créer consciemment des mensonges dans la « technologie mentale » est connu sous le nom d’imagination. Tout commence avec l’imagination. Elle est plus forte et plus puissante que n’importe quelle mesure que nous prenons dans le monde. N’est-il pas intéressant que les écoles traditionnelles aient mis un terme à l’imagination ?

Pour le système, l’imagination d’un enfant est l’ennemi, on doit donc la supprimer à tout prix.

Sans le savoir, nous, en tant que parents, faisons la même chose à nos enfants, seulement parce qu’on nous l’a fait, et nous avons été endoctrinés pour croire que les enfants doivent abandonner leur imagination pour réussir dans la vie, ou plutôt pour réussir dans le système. Quand nous sommes éveillés, nous pouvons facilement voir que la vraie réussite vient de la puissance de l’imagination et de la liberté de l’exprimer, au final en manifestant des résultats concrets.

Il faut être clair : il y a certaines écoles qui soutiennent et encouragent le développement libre et naturel des enfants, mais les écoles auxquelles je fais allusion sont établies et dirigées par les institutions gouvernementales qui sont engagées pour garder les générations futures endormies.


Enseignement supérieur


L’éducation est essentielle, mais il y a une énorme différence entre la mémorisation des informations que vous n’utiliserez jamais et être capable d’apprendre quelque chose parce que cela aura un impact positif sur votre vie, ou ouvrira votre esprit d’une certaine manière expansive, vous permettant de créer et de contribuer à l’humanité.

Il y a tellement de choses à apprendre dans ce monde, mais les écoles traditionnelles n’abordent pas les éléments les plus importants de la vie, comme les capacités de communication, les capacités relationnelles, la production alimentaire, la construction de maisons, la nutrition, la guérison naturelle, et la liste est longue. Si les écoles apprenaient à nos enfants à être auto-suffisants, confiants et bien équipés pour la vraie vie, le système s’écraserait, ou au moins, il disparaîtrait naturellement avec le temps.


Que pouvez-vous faire si votre enfant est dans le système ?

Bien sûr je ne dis pas que nous devrions retirer nos enfants des écoles ou que nous ne devrions pas les envoyer à l’école du tout. Je dis que si nous devons envoyer nos enfants dans des écoles traditionnelles, au moins, nous devons leur dire la vérité de façon à les autonomiser et les libérer et ne laissons pas le système élever nos précieux enfants pour nous.

Si votre enfant est dans le système scolaire traditionnel, il est impératif que vous soyez un parent fort et que vous résistiez à la pression des enseignants et de l’autorité scolaire qui essaient de vous dire comment être un bon parent.

  • Reprenez votre pouvoir en tant que parent.
  • Prenez position pour vos enfants.
  • Arrêtez de vous soucier de ce que les autres disent de vous ou de vos enfants.
  • Ne soyez pas intimidé par les figures d’autorité de l’école, qui veulent que vous intimidez vos propres enfants.
  • Encouragez vos enfants à penser par eux-mêmes.
  • Surmontez votre peur de vous libérer.
  • Trouvez d’autres parents qui pensent comme vous.
  • Formez des groupes de soutien pour les parents, et pour les enfants.



Devenons responsables de l’éducation et du développement de nos enfants

Au lieu d’apprendre aux enfants à se débrouiller dans un monde dysfonctionnel, pourquoi ne pas apprendre à nos enfants à créer leur vie en fonction de leurs valeurs les plus élevées ? Que vous vous soyez parent ou enseignant, vous avez le pouvoir et la capacité d’apprendre aux enfants à :

  • Faire confiance au guide intérieur.
  • Faire des choix positifs.
  • Utiliser leur imagination.
  • Être capables de dire non et de fixer des limites.
  • Penser par eux-mêmes.
  • Découvrir la puissance intérieure.
  • Développer l’intuition.
  • Acquérir des compétences d’auto-apprentissage.
  • Gagner une bonne estime de soi.
  • Exprimer la confiance en soi.
  • Maîtriser des capacités de communication.
  • Découvrir et traiter les émotions de façon saine.


Cela peut signifier que vous embrassez d’abord ces choses pour vous afin de l’enseigner à vos enfants, mais c’est aussi le but.

Quand je prenais position pour mes enfants, à chaque fois l’école commençait par riposter mais elle a fini par reculer. J’ai vu le système scolaire (et un ex-mari conventionnel) se plier de façon surprenante pour soutenir chacun de mes enfants.

Il est important de reconnaître les restrictions que l’on impose aux enseignants de votre enfant, mais cela ne signifie pas que vous deviez accepter un non pour réponse. Les enseignants de votre enfant peuvent être vos meilleurs alliés pour créer une meilleure expérience à l’école. Et n’ayez pas peur de sensibiliser aimablement et respectueusement les enseignants de votre enfant à un enseignement avec une approche plus éclairée. Nous apprenons tous et nous nous réveillons ensemble.

Surtout, faites-vous confiance en tant que parent, et n’ayez peur d’aller à contre-courant, de soutenir vos enfants.

Mes trois enfants s’en sont remarquablement bien sortis : par exemple , quand mon fils, Travis, a quitté l’école à 16 ans, il a pris tout ce temps qu’il aurait passé à l’école traditionnelle et il l’utilisait tous les jours pour étudier des choses par lesquelles il était vraiment intéressé. En moins de deux ans, il a maîtrisé un instrument de musique, appris à dessiner des portraits, développé des capacités de communication, c’est devenu un expert en body building, et il a même créé sa propre entreprise à l’âge de dix-sept ans. S’il avait suivi le système scolaire traditionnel, à cette époque, il se serait pris la tête et serait entré dans la phase suivante d’une vie inauthentique.



Pour conclure

En fin de compte, nous devons posséder l’expérience de l’éducation pour nos enfants et ne pas la laisser dans les mains d’un système défaillant qui est endormi et qui est engagé pour garder nos enfants endormis. Nous devons créer une expérience scolaire qui, d’abord et avant tout, favorise le bien-être de l’enfant : l’âme, le corps et l’esprit. Ensuite, nous devons structurer l’éducation de manière à permettre aux enfants de se développer et d’utiliser leur esprit de manière à favoriser la croissance, l’autonomisation et la durabilité du monde. L’éducation doit inspirer la confiance, la force intérieure, la sagesse, l’intuition et la capacité d’apprendre.

Par la suite, nos systèmes scolaires seront construits sur ces bases fondamentales, mais en attendant, nous en tant que parents devons réduire l’écart en élevant des enfants conscients et en les aidant à développer ces qualités essentielles, dans ou en dehors du système scolaire actuel. Pour cela nous devons nous réveiller ou faire attention, nous ne devons pas avoir peur de dire la vérité à nos enfants, et nous ne devons pas hésiter à leur donner les moyens de réfléchir clairement par eux-mêmes. En tant que parents d’enfants qui s’éveillent, nous devons nous-mêmes être pleinement éveillés, et nous devons adopter le courage d’élever et de soutenir des enfants extraordinaires.

Les enfants qui pensent par eux-mêmes grandissent pour devenir des adultes qui changent le monde !

Le pouvoir du choix. Le pouvoir de l’imagination.

Les miracles se produisent. Mais rien ne se passe tant que vous ne l’avez pas choisi.  Vous avez le pouvoir de créer la vie que vous voulez vraiment grâce au pouvoir du choix.  Êtes-vous  prêt  à choisir ?  

Par Nanice Ellis

Source :Élever un enfant éveillé dans un système éducatif défaillant   Wake Up World


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire