mercredi 29 août 2018

Le minimalisme pour être libre et heureux !!!!!



De nos jours, nos placards sont encombrés, les tiroirs plein à craquer. On consomme à tout va, on achète beaucoup de choses souvent inutiles, c'est rentré dans nos habitudes quotidiennes. On se remplit, se fait du bien en remplissant son chez soi. 


Le matériel a pris beaucoup de place dans nos vies, malheureusement. Je dis malheureusement, parce que sous cette addiction se cache un besoin de remplir sa vie. On a l'impression que le fait de posséder des choses nous rend plus heureux et c'est loin d'être le cas. Rappelez vous la dernière fois que vous vous êtes acheté une chose que vous vouliez absolument, vous vous êtes dit quand j'aurais "ce truc" ça ira mieux, ça me rendra heureux. Vous avez réussit à l'obtenir et combien de temps cela vous a t-il rendu heureux ? Il y a de fortes chances que "cette chose" est fini dans un placard et que vous ayez jeté votre dévolu sur autre chose, je me trompe ?

Pratiquer un style de vie de pleine conscience, de simplicité et de reconnaissance aide à nous rappeler toute la beauté de notre vie présente et à nous empêcher de faire des choses et des activités sans signification dans notre quotidien. Le minimalisme est merveilleux en ce sens qu'il nous aide à revenir à l'essentiel et à avoir une vie épanouie en consommant moins et en créant plus.

Le minimalisme c'est quoi, concrètement ?


Dans le dictionnaire Larousse, le minimalisme c'est la recherche de solutions requérant le minimum d'efforts et de bouleversements. Cette définition très vague du minimalisme, laisse un éventail de possibilités importants pour définir le minimalisme. Malgré tout il y a des bases fondamentales qui sont la réduction de sa consommation et le désencombrement.

Ma vision du minimalisme
Pour moi, le minimalisme c'est évidemment réduire sa consommation, désencombrer mais dans le sens qu'on se débarrasse des choses qui ne servent pas mais qu'on garde ce qui nous rend heureux ou nous fait du bien. En d'autres termes, j'adore mes livres je les garde, même si ça remplit complètement ma bibliothèque.

Je débute avec le minimalisme

Ça fait déjà un moment que je m'intéresse au sujet mais sans vraiment m'y mettre sérieusement. Évidemment comme tout le monde de temps en temps je faisais un peu de tri mais sans plus. Et puis j'ai déménagé, j'habitais dans une maison de 145m² et j'allais dans un appartement de 78m². Et là se posait un problème : il était impossible de rentrer tout ce que j'avais dans la maison dans le nouvel appartement. Il fallait, désencombrer et là ça été très dure pour moi parce que je suis quelqu'un qui gardait tout. Personnellement, mes "possessions" n'étaient pas liés au fait d'avoir des choses mais au côté sentimental. Les cadeaux que j'avais eu, ou certaines choses que j'avais acheté me rappelaient des souvenirs et en m'en débarrassant j'avais l'impression de supprimer un souvenir. 

Pour l'anecdote, mon papa m'avait offert quand j'étais adolescente, un ensemble composé d'un short et d'un débardeur, c'est un des seuls cadeaux qu'il m'est fait pas parce qu'il ne m'offrait rien, pas parce que c'était un "sauvage" mais d'habitude c'était ma maman qui achetait les cadeaux et là il avait pensé à moi et m'avait offert cet ensemble qu'il avait acheté tout seul sans l'avis de ma mère. Je l'adorais cet ensemble et je le mettais très souvent et évidemment il s'est usé. Je me souviens que le short était tellement usé qu'on voyait en transparence au niveau des fesses. Une fois quelqu'un l'a mis à  la poubelle et je suis allée le récupérer, je n'arrivais pas à le jeter. C'était comme ci je me "débarrassais" de l'amour de mon père. Bon il est arrivé un moment où j'ai du le jeter et ça été un déchirement pour moi. A cette époque je n'avais pas réalisé que je mettais de l'émotionnel dans les choses que j'avais.

Bref, ce déménagement m'imposait un tri drastique et douloureux et ceci même si j'avais fait des progrès sur ma relation avec les choses, là il fallait vraiment que je supprime des "parties" de ma vie, sachant que ma maison malgré quelques tris était bien encombré. 

Au début, j'ai commencé par me débarrasser des "au cas où", vous savez les choses qu'on garde au cas où elles pourraient resservir et qui au final ne quitteront jamais leur emplacement sur les étagères. Cette première étape m'a permis de commencer en douceur sans trop de violence ou de douleurs et en me débarrassant de ces choses, je me sentais plus légère, avec les idées plus claires, c'est d'ailleurs impressionnant les bénéfices d'un tri sur son mental, honnêtement quand on me disait qu'en triant on allait mieux dans notre tête je n'y croyais pas une seule seconde, je me disais qu'il n'y avait aucun lien entre le "bordel" de la maison et notre mental. Et bien je me trompais complètement.

Les bienfaits de ce premier tri sur mon mental, on facilitait les choses pour la suite du tri. Plus je triais, mieux je me sentais c'était euphorique. J'ai donc fait disparaître les choses que je gardais depuis des années et des années. Et ce bien être que ça m'apportait était vraiment génial.

Aujourd'hui je suis dans mon appartement de 78m², et j'ai rentré ce dont j'avais besoin et supprimé le superflu. Mais je continue à "vider" parce que malgré tout je sais que j'ai encore des choses qui ne servent à rien. Je commence d'ailleurs aujourd'hui un challenge minimaliste. Tous les jours, pendant 33 jours je supprime 33 choses qui ne me servent à rien. Alors ça peut être des grosses choses ou des petites, le tout est de le faire petit à petit ça permet de le faire en douceur, même si aujourd'hui psychologiquement je ne suis plus liée émotionnellement aux objets et que je pourrais le faire en une journée, j'ai quand même choisit la méthode douce, en plus ça vous permet de me suivre si vous vous voulez tenter l'expérience.


Voici mon premier tri :




Si vous voulez commencer ce challenge avec moi, ou si vous voulez plus de renseignements, rendez vous sur la page facebook du blog, je ferais un compte rendu journalier et vous pourrez aussi participer. Le challenge commence le 1er septembre 2018.


Si vous avez aimé cet article, et/ou si vous voulez m'aider merci de partager.


Je vous souhaite tout le bonheur du monde


Pour aller plus loin (images cliquables)* :


                     



* liens d'affiliation



Autres articles qui pourraient vous intéresser :
Comment avoir une meilleure vie grâce à 5 traits de caractère positifs essentiels ?
5 façons de trouver un sens à votre vie
Des personnes de votre entourage s'éloignent de vous ? Soyez heureux c'est bon signe.
Nouvelle Lune du 9 septembre 2018 : Opportunité et succès
Pleine Lune du 26 août 2018 : voler haut, chance et harmonie
Nouvelle lune du 11 août 2018 et éclipse solaire : bataille d'idées
Magie de la Lune : 17 rituels pour toutes les phases de la lune
Rituel de gratitude de la Nouvelle lune et de la Pleine lune
9 rituels de Pleine Lune pour l'argent, l'amour.....
Nouvelle lune du 17 mars 2018 : guérison sexuelle
L'huile de noix de coco et ses bienfaits


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire