mardi 18 septembre 2018

Comment sortir du surendettement et reprendre le contrôle ?



Le surendettement est une source d'anxiété. Il créé des problèmes de couple, allant parfois jusqu'au divorce, met une mauvaise ambiance dans la famille, est source de problèmes de santé en raison du stress qu'il provoque.... Tout ceci nous maintient dans un perpétuel mal être et ça recommence tous les mois.

Mais la vie ça ne doit pas être ça.


Le chemin vers la liberté financière passe par des efforts à faire. Il est faux de penser que cela doit être long. Je reste persuadée et cela n'engage que moi, que tout est possible. Alors certes pour certains il faudra du temps, pour d'autres moins, mais à mon sens, c'est juste nos croyances ou pensées limitantes qui font la vitesse à laquelle nous allons atteindre nos objectifs.

Pour moi la première chose est de s'autoriser et d'accepter d'avoir un bon ou même très bon salaire. Souvent inconsciemment on se refuse de gagner plus qu'une certaine somme. Oui oui, c'est vrai et je faisais partie de ce genre de personnes. Pour y remédier un travail sur soi est vraiment nécessaire. Je vous parlerais de ça dans un autre article.

Même si un travail sur soi est à faire à un moment ou à un autre, vous devez commencer par analyser votre budget et y faire les modifications nécessaires pour reprendre le contrôle et sortir du surendettement.


Comment faire un budget ?


Personnellement, je ne suivais pas particulièrement notre budget. On savait (mon mari et moi, car nous avons un compte joint) ce qui sortait plus ou moins tous les mois, mais pas dans le détail. On ne savait jamais combien exactement sortait, rentrait,  ce qui nous restait pour les courses....

Le premier pas vers la liberté consiste donc à établir un budget mensuel écrit.

1. Gérer les dépenses

Identifiez ce qui est vraiment nécessaire, en notant toutes vos dépenses mensuelles basées sur les 6 derniers mois puis divisez vos dépenses en 3 catégories :
- les fixes
- les flexibles
- les superflues

Le but est de voir les dépenses que vous pouvez supprimer (superflu) ou diminuer (flexible). Plus vous serez strict sur votre budget, plus vite vous serez libre.

Je vous donne un exemple :
- EDF 150 euros (fixe)
- Portable 60 euros (flexible car on peut trouver un forfait moins cher par exemple)
- Cinéma (superflu)

Il faut bien se mettre dans la tête ici, que le but est de rembourser vos dettes, donc il va falloir vous priver, je vous rassure ça ne se fera que le temps d'être de nouveau à l'aise financièrement, mais il faut passer par là.


2. Faire le bilan des opérations au crédit

 Comme pour le numéro 1, vous devez identifier tous les opérations créditrices qui rentrent tous les mois : votre salaire, les aides quelconques, les petits plus....


3. Etude du plan

Faire un plan mensuel, des dépenses réétudiées, des opérations au crédit et voir ce qu'il reste.


4. Résultats

Ici il y a 3 cas.

Le premier cas : Votre résultat est positif. Ce qui veut dire que grâce à vos réajustements vous êtes excédentaire tous les mois.

Dans ce cas, je vous conseille fortement de mettre cet argent de coté, vous pouvez le mettre sur un compte épargne cela vous permettra de vous faire un filet de sécurité pour les imprévus.

Pour calculer le montant du filet de sécurité qu'il vous faut, c'est simple. Vous calculez plus ou moins le temps (nombre de mois) qu'il vous faudrait pour retrouver un nouveau travail si vous deviez perdre le votre, vous prenez votre budget dépense mensuel (tout ce qui sort tous les mois que vous ne pouvez pas supprimer) et vous les multipliez. Ce qui donne par exemple 1500 euros X 6 mois = 9000 euros

Selon ce qu'il vous reste à la fin du mois le filet de sécurité se fera plus ou moins vite. Une fois cette somme acquise, vous pourrez commencer à investir et commencer à vivre de plus en plus libre.


Pour le 2eme cas (plan nul) et le 3eme cas (négatif), il va falloir mettre la main à la pate.

Commencez par revoir vos dépenses et voir si vous  ne pouvez pas supprimer d'autres choses, au moins temporairement.

Vous pouvez aussi, joindre vos créanciers et renégocier des remboursements revus à la baisse.
Contrairement à ce que l'on pense, la plupart accepte, pour la simple et bonne raison qu'il préfère avoir un petit peu moins mais récupérer tout de même des sous.

Mais dans cette situation le mieux à faire est de rentrer plus d'argent.

Si vous avez déjà un job, vous pouvez voir à vous prendre quelques heures par ci par là pour faire du ménage, donner quelques heures de cours, rendre des services... 70 idées de business à démarrer dès demain9 façons de gagner de l'argent avec internetComment gagner 1063,82€ en moins de 30 jours ?Comment gagner 1000 euros rapidement ?

Vous pouvez vendre tous les objets que vous avez chez vous et qui vous encombrent.....

Enfin bref tous les moyens qui vous permettraient de rentrer le moindre euro.


En conclusion

Ces solutions sont valables dans un cas de surendettement léger. Si vraiment vous êtes très endettés, il vaut mieux se tourner vers d'autres solutions comme le rachat de crédit ou le plan de surendettement.

Lire aussi :
Les changements de comportement qui mènent à l'indépendance financière



Pour aller plus loin :


                                   


Je vous souhaite tout le bonheur du monde





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire